L’artistique

Le jeu de 3 billes se décompose comme suit :

1 bille blanche – 1 rouge ou bordeaux et 1 blanche pointée ou jaune.

Dans cette discipline de haut niveau en compétition le jeu est individuel. Il consiste à effectuer un carambolage en touchant d’abord la seconde bille blanche, puis la rouge ; ceci en faisant suivre à la bille la figure imposée. Il n’est fait aucun tracé sur le billard ; mais l’arbitre dispose les trois billes aux emplacements prévus pour la figue.

Il y a 100 figures réparties en 10 groupes de dix figures chacun. Chaque figure, selon sa difficulté de réalisation est affectée d’un coefficient variant de 5 à 10. Le maximum possible est de 500 points. Le record actuel est d’environ 620.

L’ensemble des figures fait appel à toutes les ressources de l’art du billard. Chaque groupe d’ailleurs est qualifié d’un nom indiquant les coups auxquels il est fait appel pour la réalisation des figures le composant. On trouve notamment les massés, tous les rétros, les coulés-rétros dans lesquels la bille doit sauter au- dessus de l’autre, les « coups durs » quand les billes collent, les fouettés quand deux billes sont très proche, etc.…

LA RÈGLE DU JEU :

Depuis la règlementation sur le marché de l’ivoire, le billard artistique a opté pour les billes « Super Aramith » démonstration à points rouges.
Les maîtres du billard artistique sont restés fidèles aux boules d’ivoire. Cette spécialité leur fait dédaigner la partie libre ; en revanche la plupart s’intéressent aux cadres et surtout aux trois bandes.

Dans les compétitions qui durent au moins trois jours et en général six jours, chaque joueur tente de réaliser toutes les figures. Il joue deux figures d’affilées. Pour chacune, il a droit à trois essais. Il n’est tenu compte du nombre des essais qu’en cas d’égalité de points. L’essai n’est valable qu’à la double condition d’avoir fait le point et la figure.

Moins connu que les autres modes de jeu, le billard artistique séduirait certainement beaucoup plus de joueurs si les occasions de le voir pratiquer étaient plus nombreuses.

Les joueurs de première catégorie accèdent à la catégorie « honneur » s’ils totalisent plus de 150 points.